Brèves

 
 
Stephanie Benson
Deux chroniques sur le site RIcochet Jeunes
par Stephanie Benson, mercredi 3 septembre 2014, 20:22
 

Deux excellentes critiques signées Sophie Pilaire sur le site Ricochet Jeunes

Peter et le mystère du headless man  

Peter et le mystère du headless man

Auteur : Stéphanie Benson
Illustrateur : Stéphanie Benson
Editeur : Syros
Collection : Tip Tongue
Mai 2014 - 6.95 Euros
Roman à partir de 12 ans
ISBN : 9782748514797
Thèmes : Langues étrangères (apprentissage des), Mystère, Vacances
 

L'avis de Ricochet

Les parents de Pierre, en instance de divorce, envoient leur fils unique chez sa tante, une Anglaise revenue d'Australie. Pierre, ou plutôt Peter, découvre trois cousins dynamiques, un oncle et une tante attentifs ainsi qu'un superbe vieux manoir près d'un lac. Tout le monde parle anglais et notre héros doit vite s'adapter, d'autant qu'un mystère rôde : des objets extrêmement variés (de la courgette au vélo) disparaissent de la maison.
Une nuit, Pierre aperçoit un homme dans le jardin, et il croit discerner qu'il n'a pas de tête ! La police locale est contactée, elle propose la piste d'un vieil homme bossu qui vit dans les environs. Les cousins mènent l'enquête, et découvrent un petit garçon solitaire avec sa grand-mère...

L'histoire n'est pas bradée, mais elle se traite rapidement eu égard à l'épaisseur des secrets, et elle ne convaincra pas totalement le lecteur le plus exigeant. L'objectif se situe ailleurs : Tip Tongue, nouvelle collection de Syros jeunesse, propose une immersion progressive du jeune lecteur francophone dans la langue anglaise. Mettre un héros, suivi par un narrateur externe, en position d'être accueilli du jour au lendemain au Royaume-Uni est le prétexte rêvé. Il parle mal l'anglais, ses cousins reprennent ses expressions, lui expliquent des mots... que nous partageons par la même occasion.
Ce sont d'abord les dialogues qui jouent le rôle pédagogique souhaité. Puis, certains passages narratifs se font insensiblement bilingues, et nous finissons par glisser vers l'anglais pur. Le niveau est bon, qualifié d'intermédiaire par l'auteure de romans policiers, par ailleurs professeure d'anglais à l'université de Bordeaux. Sur un marché éditorial quasi-inexistant, l'idée est lumineuse. Tatillonne, je n'ai été gênée que lorsque les deux langues se mélangent dans une même phrase, ce qui n'arrive presque jamais en-dehors des annonces de dialogues.
Pour peu que les quatre premiers titres soient suivis d'autres et que des auteurs (anglais ou français !) de qualité se prêtent au jeu, la collection est promise à un riche avenir auprès des professeurs, mais aussi des bibliothèques et des parents soucieux !

La version audio (gratuite et téléchargeable) du roman : http://www.syros.fr/tip-tongue-peter

Un site pour aller plus loin : http://www.tiptongue.u-bordeaux-montaigne.fr


Sophie Pilaire
Voir la chronique de Sophie Pilaire

Hannah et le trésor du dangerous elf  

Hannah et le trésor du dangerous elf

Auteur : Stéphanie Benson
Illustrateur : Stéphanie Benson
Editeur : Syros
Collection : Tip Tongue
Mai 2014 - 6.95 Euros
Roman à partir de 10 ans
ISBN : 9782748514827
Thèmes : Langues étrangères (apprentissage des), Vacances à la mer, Magie/Magicien
 

L'avis de Ricochet

Hannah part en vacances en Irlande avec ses grands-parents et son petit frère. A bord du ferry, elle trouve la peluche d'un petit bonhomme, dont l'étiquette affirme qu'il est un « authentique leprechaun ». Très vite, le jouet s'anime et commence à parler en anglais. Hannah comprend qu'il s'agit d'une créature magique, plutôt bougonne, qui peut exaucer trois de ses vœux.
Le premier, elle l'a gâché : son petit frère est devenu muet suite à un coup de sa colère mal maîtrisée. Malin, le leprechaun lui demande de l'aider à déterrer son trésor, à Derry, avant de continuer les vœux plus avant. Hannah accepte, se rend vite compte que l'entreprise ne sera pas facile. Elle apprend dans la foulée qu'elle a des pouvoirs de sorcière, tout comme la mère de la propriétaire de la maison de vacances. Cette dernière semble avoir déjà été victime du leprechaun...

Résumée telle que ci-dessus, l'histoire semble un peu tirée par les cheveux... Elle coule cependant avec facilité, d'autant que le lecteur se centrera autant sur le contenu que la forme : le leprechaun parle anglais, Hannah est en vacances au Royaume-Uni armée d'un dictionnaire, et l'idée est de nous faire glisser doucement vers le bilinguisme, puis vers le roman totalement en anglais.
Cela commence par les dialogues, avec une héroïne dont nous suivons les traductions au fil de ses pensées. Cela continue par des passages narratifs comportant une phrase en anglais, une en français, etc. J'étais sceptique (puriste ?), or le naturel est complètement au rendez-vous, excepté dans de rares cas où les langues se mélangent dans la même phrase. Au passage, nous en saurons un peu plus, quoique trop succinctement pour satisfaire, sur l'Irlande en guerre contre l'Angleterre et aussi sur le folklore, les créatures surnaturelles.
Stéphanie Benson, auteure de romans policiers et professeure d'anglais à l'université de Bordeaux, indique un niveau débutant, et utilise donc des personnages pré-adolescents, des situations simples globalement bien adaptées. Passons sur les illustrations et un leprechaun assez laid, et gardons au final l'idée excellente de la collection, Tip Tongue, chez Syros jeunesse. Poursuivie avec d'autres auteurs et des mises en scène sans artifices, elle pourrait bien séduire un large public !

La version audio (gratuite et téléchargeable) du roman : www.syros.fr
Un site pour aller plus loin : www.tiptongue.u-bordeaux-montaigne.fr

N'hésitez pas à aller voir http://www.ricochet-jeunes.org